FANDOM


Faction : La Maison Lorling Modifier

I°/ La description générale


Les Lorling sont une famille très controversée, qui passait de famille dominante politiquement à presque fantomatique. Physiquement les Lorling possèdent des cheveux de la couleur du Soleil, des yeux d'émeraude claire, un visage félin et une taille d'environ six pied. Si les Lorling pouvait devenir influant c'est par deux facteurs, le premier les richesses que leurs octroyaient leurs possessions, vignobles dans le Sud, taxes commerciales au centre, et élevage et les mines d'or et de fer du Nord. Le Second facteur était la tête dirigeante, si cette tête était douée et bien entourée la famille était bien placée, à l'inverse si le chef était plein de défaut et son conseil trop ambitieux la famille perdait beaucoup. Mais l'on retient la famille le plus souvent pour l'ambition de certaines des têtes qui furent bien souvent au-delà de bien des ambitions simples et basiques. On la retient aussi pour l'arme de la famille et sa légende bien peu singulière, une histoire que l'on mêle souvent au premier dirigeant connu de la maison Loren le Léonin et son épée "Yusaris, Fléau du Dragon".

II°/ L'histoire de l'apparition


L'Histoire de l'apparition des Lorling est assez discutée, en effet trois versions de l'histoire sont entendus

En un premier temps les habitants locaux des terres d'origines des Lorling nous donnent une histoire très différente des deux autres. Le premier des Lorling aurait été lors de l'aube de l'humanité, un sage fervent, nommé Tion Lorling. Tion aurait selon les légendes locales apprit sa sagesse auprès d'un arbre sans feuille au sommet d'une montagne. L'arbre se serait embrasé et en revenant de la montagne Tion aurait été un homme très sage et très pieux. Par sa sagesse il conviât les peuples de la région à s'unir et format une petite dominance au Sud d'Altérac. Selon la légende, c'est par la suite que les héritiers de Tion, les deux frères Baldr et Gaaldr se joinrent aux tribus Arathoriennes

La seconde version est la version de la court, c'est aussi la version dont les Lorling se vantent. Se serait l'Histoire de Loren Lorling, un forgeron à moitié aisé et à moitié endetté qui vivait à Stromgarde sous l'Empire. Quand un soir, un terrible limier répondant au nom d'Oagren Zitzident, servant l'un des usuriers de Loren, frappa à la porte du forgeron de nuit. Loren en appercevant le limier s'enfuit en prenant une épée de sa conception et de quoi survivre dans la nature. Mais Oagren le traqua, encore et encore, jusqu'à un col au Sud d'Altérac. Et un combat s’enclencha entre le forgeron et le mercenaire, ce dernier prenant largement le dessus et Loren fut désarmer. Tout en reculant en se protégeant avec ses mains, suppliant qu'on lui laisse la vie, Loren tomba dans une crevasse noire dans un vacarme de tintement. Oagren le suivi mais les ténèbres de la salle rendirent la recherche de Loren vaine. Quand vient une certaine heure incertaine, les rayons du Soleil percèrent à travers la crevasse. Ils eurent pour effet de dévoiler les richesses d'or, de pierre et de bijoux de la caverne, et le squelette d'un Dragon-Sire, dans la bouche du dragon se trouvant une épée de toute merveille, de qualité presque "impériale". En effet la lame était argentée et gravée des symboles suivants Y.U.S.A.R.I.S, la garde et le paumeau étaient dorées et ornées de rubis et d'émeraudes, le paumeau était à son extrémité ornée d'une tête de lion rugissante finement ciselée. Pendant que le mercenaire était trop occuper à ramasser des pièces et des joyaux, Loren se précipita sur l'épée dans la gueule du dragon, et empala son assaillant sans même que ce dernier ne s'en rendent compte. Et pour avoir gagner la richesse de la caverne, le Soleil maudit Loren, en changeant la couleur de ses cheveux en or et en lui donnant la soif de l'or. Après sa victoire Loren conserva la fortune et acheta les terres alentours du Col, en y construisant une forteresse, le Haut-Col, il fut anoblit par l'Empereur Marcus Gaius Stevrus Loth. Ainsi naquit la maison Lorling dans le mythe de Loren et "Yusaris le Fléau du Dragon" (Ci-dessous, une représentation de Loren le Léonin dans la caverne)


 La troisième version est celle des détracteurs de la maison Lorling. Les rivaux des Lorling disent que Loren était un escroc qui à force de pari et de contrebande amassa assez d'or pour acheter des terres à un ecclésiaste aviné. Il acheta ensuite des esclaves à un marchand tirasien et les força à la tâche pour construire ce qui deviendra le Haut-Col par la suite il épousa de force l'une des ces belles esclaves et grâce à elle fonda une lignée.

III°/ L'Histoire de la maison dans les grandes Lignes.


A) L'Âge des bâtisseurs

De l'Histoire connue, après Loren, les terres des Lorling ne changèrent pas réellement et les frontières restèrent plus ou moins les mêmes pendant cinq siècles où la famille consolida ses possessions dans le Nord d'Hautebrande en agrandissant les communautés locales et en construisant le puissant Haut-Col. (Ci-dessous une représentation du castel)

 La Principale communauté des Lorling dans le Nord était alors le Val-Gris, un petit donjon protégeait la petite ville de mille-cinq-cent âmes (Ci-dessous un marchand entrant dans la ville par la porte Sud)

Après l'âge des Bâtisseurs comme les historiens l'appellent, vint une ère où les Lorling devinrent agressifs et ambitieux.

B) L'Âge des conquêtes

C'est sous le Seigneur Fredrickt le premier de son nom, que l'expension commença, ce seigneur engagea des guerres de conquêtes sur plusieurs localisations au Sud et à l'Ouest des terres du Haut-Col. Ces guerres opposaient les Lorling aux maisons Lodralford et Pelinius, deux maisons qui à la fin des guerres perdirent les comtés du "Gué-de-Lordral" et de la "Tour des Faucons" renommé comté d'Aymérica pour en hommage à la fille cadette de Fredrickt. Après leurs défaites totales Fredrickt extermina les maisons ennemis pour éviter que les futurs membres portent en eux des revendications trop dangereuses pour leurs propre bien. A la mort de Fredrickt ses trois fils prirent le pouvoir chacuns à leurs tours consolidants les nouvelles possessions familiales. Deux générations plus tard, c'est à Karl Willem Magnus Lorling qu'on accorda la nouvelle avancée territoriale dans le Duché du Norrtrand contre la maison Ruyrik, ce duché ce trouvait à l'Est du Haut-Col et couvrait majoritairement des voies commerciales en Altérac. En revanche contrairement à son grand père, Karl épargna les Ruyrik leurs confiant une baronnie dans les monts. 

Sous le règne de Gaius Antonius Lorling, le frère du Duc, Orgillianc Lorling, fit une conquête intéressante et captura les terres viticoles de la maison Bachallon, lors de la sanglante guerre du comté de Bachaldie. La Guerre s'acheva lors de la bataille du trépas de Bachal, qui vit s'affronté six-cent prétons et chevaliers Lorling contre sept-cent troupe Bachal. La bataille fut très aisément gagné, les troupes Bachal s'étant retranché sur une colline, le comte Bachal proposa un pour-parler, mais sur la route il perdit sa bannière blanche, trois arbalétrier Lorling mirent alors fin à la bataille en finissant le travail. La Bachaldie devint alors une possession Lorling dans le Sud.

C) L'âge des Glorieux

L'âge des Glorieux commence sous le règne de Rickart Lorling, fils de Gaius Antonius, grâce à de nombreuses possessions directes et des vassaux loyaux il pu réformer le système de rente familiale. Les filons d'or du Haut-Col furent de nouveaux exploités, les vins de Bachaldie se vendaient dans tous les royaumes, les taxes routières sur les marchands tirasiens et arathoriens enrichirent le centre du Grand-Duché. Rickart s'auto-proclama "Haut-Duc" pour mieux se distinguer d'un duché normal. La fortune des Lorling était faite et Rickart investi alors massivement dans les outils de productions du domaine et dans son armée. Cumulant une rente de 2.000 souverains en un an. Les successeurs de Rickart continuèrent dans sa lignée, et sous le Haut-Duc Ornstein I que la force des Lorling atteint son apogée. Ornstein frappa les domaines frontaliers des Lorling et captura trois fiefs en moins d'une année.

(Ci-dessous la bataille du Castel Redamark Est des Pins Argentés, on y voit les troupes des Lorling affrontés la force du Duc Jewals IV Redamark aidée de celle du comte Pouwdaing X Glaximore)

Ornstein I le Grand, le Magnifique ou bien Magnus Ornstein est le Haut-Duc qui étira le territoire des Lorling dans le Nord à son apogée, pendant plusieurs siècles se territoire resta sous la coupe Lorling et par des jeux de policiens le Duc abandonna son titre de Haut-Duc pour finalement plier sous la croissance du Royaume de Lordaeron.

D) L'âge des Fainéants

Cet âge représente principalement le déclin d'une grande lignée, il comence de source sur en -798 à la mort de Tion VII dit l'Indigne et s'achève en -1 à la mort d'Orys le Pure.

La Progéniture bâtarde de Tion s'entre-déchira à la mort du père et des seigneurs rivaux finirent d'achever les moins forts des frères, ainsi seules deux possessions demeurerèrent, le Haut-Col et le Val-Gris, et les deux branches entamèrent une solide alliance et amitié dans le but de ne pas être balayer de la scène tout de suite. Les Val-Gris en tant que lignée cadette ont le physique moins nobles et des cheveux plus châtain clair. Malgré l'Alliance et plus tard la vassalisation des Val-Gris sous la coupe du Duché du Haut-Col, la chute continua, les richesses coulèrent chez des usuriers et l'importances des Lorling était presque nul. Les miliers de soldats Lorling devinrent quelques centaines, les centaines de miliers de pièces d'or et bijoux, devinrent des miliers sans plus, la carte du domaine faiblissait encore et toujours. Mais Ælle la dame-guerrière Lorling lutta contre ce déclin et si bien qu'elle réussie à le stopper sous son règne, récupérant même la Bachaldie et les routes du Centre, mettant fin aux dettes et luttes financières et ce faisant dès son accession au pouvoir en -287. Orys le Pure fut le dernier souverain de ce délin et sa vie pleine de piété permi aux Lorling d'avoir plus de lien avec à la fois le clergé et les mages de Dalaran étonnement.

E) La Réforme

Ocelot Lorling I dit le Lion Blanc, arriva au pouvoir pour relancer l'économie familiale, exportation de vin de bonnes années à Stratholme, Kul Tiras et Gilnéas. Juste avant la 1ère guerre il entama une réforme minière et partit avec Lothar dans le Sud pour endiguer la chute de Hurlevent. Puis dans le Nord lors de la seconde guerre, son ost fut à moitié décimé dans la retraite de l'Alliance où l'avant-garde Lorling fut au contact trois fois contre des chevaucheurs de drake du clan Gueule-de-Dragon. Le Chef de l'Avant-Garde Argaël Lorling y péri. Les forces Lorling en lambeaux se replièrent alors dans le Haut-Col, mais la trahison d'Altérac et la faiblesse des Lorling ouvrirent la voie à la des barons Lorling et d'Alterac à trahir et ces derniers entamèrent le siège du Haut-Col. Ils échouèrent à faire tomber la citadelle grâce aux efforts des deux frères Lorling Ocelot et Tyre, qui menèrent alors une chasse, ils firent tomber les baronnies traitresses et marchèrent avec les forces de l'Alliance en Altérac.

Après la Guerre il préféra rester dans l'Ombre et mena une vie humble comme paladin, il se rapprocha beaucoup du clergé et invita de nombreux paladins de l'ordre à joindre sa court, il arrêta aussi net le déclin de la famille. Par la suite il rejoignit l'Ordre de la Main d'Argent sans pour autant quitter sa court.

Puis lors du Fléau et de la Troisième guerre Ocelot prit la pire décision de sa vie. Il décida de ne pas marcher pour sauver Uther à Andorhal et préféra conserver ses forces et sa richesse pour migrer dans le Sud, en Hurlevent.

Il fonda un nouveau domaine dans les Marches occidentales et planifia des nouvelles grandes exploitations agricoles. Ornstein du Val-Gris quant à lui commença la construction d'une flotte commerciale et militaire et ils se mirent au service d'Hurlevent avec la création de la Compagnie du Lion de Mer. La Construction de la Haute-Colline s'acheva en même temps que l'Appel à la Croisade en Norfendre et après cette campagne les Lorling étaient prêt à commencer des recherches scientifiques sur l'armement de pointe. Engageant des gnomes et gobelins, finançant des grands esprits pour mettre au point des armes de guerre de pointe et rivaliser avec d'autres royaumes ou maisons nobles possédant déjà de tels armes. La Réforme prit alors fin avec la chute d'Aile-de-Mort ouvrant le chemin à une nouvelle ère de prospérité.

Qui sont les Lorling importants actuels ?

Duc Ocelot Lorling du Haut-Col : Actuel Chef de Famille

Comte Dmitry Strakaniev-Lorling : Comte du Bourg-Vert (Absent de la court)

Vicomtesse Sélyse Lorling-Stakaniev : Vicomtesse de Saint-Verger (Héritière)

Commandant Tyre Lorling du Haut-Col: Commandant en Chef des Berruyers

Hélène Lorling du Haut-Col : A la court de la Haute-Colline

Comte Ornstein Lorling du Val-Gris : Comte de Bourg-Vert-Sur-Mer (Grand Amiral des Lorling)

Duchesse Katherina Strakaniev : Epouse du Chef de Famille