FANDOM


Chapitre 1 : l'Enfance

Musique 1

Il y a 200 ans, un jeune garçon de ferme rêvait d'aventure et de combat comme dans les livres d'histoires lues par son père ainsi que sa mère tous les soirs avant de s'endormir, Thergarion et Elia ses parents biologiques. Un homme et une elfe doux et gentil avec leur fils. Même si parfois tout ne se passait pas comme prévu, Darias était un garçon énergique. Il pouvait enchainer les bêtises à la seconde, même des graves… Comme lancer des pierres sur les autres enfants pour rigoler, mais ces enfants ne furent pas du même avis, en vérité Darias était quelqu'un de solitaire… Sans amis… Étant un enfant pauvre dans un coin lugubre de Lordaeron, forcément les amis ne courraient pas les rues là- bas, entourés de quelques mort-vivants qui rôdaient dans la forêt affamés de chair humaine… Son père était un paladin de l'ordre de la main d'argent, et sa mère une simple mage bannie de son pays natal.

Il aida du mieux qu'il pouvait a la ferme, se forgeant un corps robuste et bien musclé pour un enfant de 12 ans, il aida partout : nourrir les cochons, surveiller le troupeau etc… La nuit tombée, plusieurs cochons hurlaient a la mort, son père brandit un bouclier et son épée puis sorti en courant vers l'enclos des bêtes. Un mort-vivant s'était hissé dans l'enclos pour manger quelques cochons. Sous les  yeux de son fils, il n'hésita pas à achever le cadavre ambulant. Il se retourna vers son fils couvert d'un sang noir et lui dit : « Un jour tu devras prendre des décisions comme celle-ci mon fils, mais ce jour la n'est pas encore venu. » Thergarion rentra et Darias suivit le pas de son père, partant se coucher juste avant de s'endormir son père s'approcha de lui et lui dit : « Dans la légion, j'ai entendu parler d'une arme redoutable au Northrend, j'ai essayé de la récupérer mais en vain… J'espère qu'un jour tu seras aussi fort que moi pour récupérer celle-ci. » Son père lui sourit et Darias s'endormit sur ces paroles, un sourire s'affichant sur son visage endormi.


Chapitre II : L'adolescence 

Musique 2

A l'âge de 17 ans, Darias voulait devenir comme son père. Un héros de guerre, simplement pour sauver le plus de personnes possible de toutes les atrocités de la vie : mort-vivants, orcs et autres créatures démoniaques. Le jour de ses 18 ans, un moment familial apprécié car sa mère prit le temps de faire un énorme gâteau malgré les maigres sous que leur reversait le Roi de Lordaeron. Il mangea une part de gâteau puis se leva soudainement, ses cheveux noirs aussi sombres que la nuit virevoltant dans le mouvement. Il prit la hache sur le billot et partit dans la fôret noire … Son père le suivit et lui demanda où il partait avec la hache, et Darias répondit froidement : « Il est temps de prendre des décisions... » Il continua son chemin et son père le regarda partir, figé par le regard de son fils impassible de toutes émotions..

Il croisa plusieurs mort-vivants affamés, s'approchant de lui lentement… de plusieurs coups de hache, rapidement les têtes tombaient. La forêt noire, une forêt maléfique piégée et remplie de plusieurs créatures infâmes… Darias fit ce qu'aucun autre vivant n’aurait tenté de faire par la peur de se faire dévorer et rejoindre la légion des morts-vivants... A son retour chez lui, plusieurs soldats armés venait enrôler maison par maison les jeunes enfants pour la guerre contre les orcs, Darias revint de la forêt maléfique couvert de sang noir et le regard encore plus impassible qu'avant, la hache sur l'épaule et plusieurs têtes des mort-vivants abattus dans son autre main tenue par les cheveux, il s'approcha des gardes et signa le papier de recrutement leur balançant les têtes aux pieds. Les soldats, choqués par cette action, repartirent pour Lordaeron et avertir leur Roi de l'action menée contre les morts…


Chapitre III : La formation Musique 3

Darias fut convoqué devant le Roi et l'accepta dans les rangs des soldats de Lordaeron, l'épouse du roi s'approcha un enfant dans les bras, les yeux aussi clairs que le ciel... L'héritier du trône venait de naître. Darias tourna les talons, toujours aussi impassible sous les yeux du roi et de la reine, il partit de la salle du trône direction la caserne pour être formé.


Chapitre IV : La guerre

Musique générale Musique de combat contre le chef

Après quelques années, Darias âgé de 21 ans fût donc formé et se forgea un corps d'adulte par la même occasion. Le Roi convoqua Darias une seconde fois pour voir son changement. Après l'acte de la forêt maléfique, le Roi décida de lui forger une armure d'acier noir ornée de crâne ainsi qu'un bouclier et une hache. Il avait fait de lui son champion de la terreur. Le Roi lui dit : « Maintenant que tu es prêt que compte tu faire ? » Darias répondit de son air toujours aussi impassible, il redressa la tête et lui répondit : « La guerre… » 

Au même moment, un cor de guerre Orc sonna a travers toute la cité. Les soldats en urgence se plaçaient devant la cité, paniqués et terrorisés. Pendant ce temps dans la salle du trône, le Roi paniquait, ne sachant que faire, tourna la tête vers Darias et vit que celui-ci sourit. Darias se retourna puis dit : « Je reviendrais. » Il marcha lourdement vers la première ligne, les soldats étaient aussi terrorisés par Darias, vêtu de son armure sombre et imposante, bouclier et hache à la main. Les Orcs commençaient à charger, et Darias aussi. Les soldats le regardaient charger vers les Orcs seul, il fût une fraction de seconde pour qu'ils se décidèrent enfin de charger avec lui. Une fois dans la mêlée, des soldats Orcs et Humains valdinguaient dans tout les sens sauf un. Étant d'une solide composition et d'une taille assez immense, Darias continua d'avancer chargeant à vive allure bouclier face a lui. Il réussit à encaisser plusieurs coups de hache et de masse Orcs, jusqu'à que son bouclier se brise par la violence du coup de hache du chef. Les Orcs entouraient Darias rapidement formant un cercle pour le combat entre le chef et lui.

Après des minutes de combat sanglant entre les deux chefs et leur armées, c'est finalement Darias qui repartit avec la tête de l'Orc, ensanglanté de son sang et de celui des peaux-vertes. Le combat prit fin, malgré les lourdes pertes des Humains ils étaient les vainqueurs de cette guerre. Il ramassa la hache de son adversaire ainsi que sa tête. Il rentra dans la salle du trône, lançant la tête de son adversaire au pied du roi et tomba à genoux. Le Roi sourit, fier de Darias. Darias lui demanda son vœu le plus cher, en réalité il avait deux vœux... Darias dit : « Je veux que ma famille viennent vivre a Lordaeron et non dans cette forêt moisie, et j'ai un autre vœu. Je souhaite être envoyé au Northrend ! » Le Roi, choqué par la deuxième réponse du jeune guerrier répondit : « Le Northrend vraiment ? Les terres gelées du nord ? Très bien. » répondit le Roi. Darias se retira sans demander son reste, il resta un moment pour voir si le Roi allait tenir sa promesse, et la promesse fut tenue. 


Chapitre V : Terre gelée

Musique générale

Le jour du grand départ pour le Northrend était arrivé. Darias, confiant de son choix, son père et sa mère furent fiers de lui, malgré son apparence trompeuse. Il prit le bateau pendant plusieurs mois, pour enfin arriver à destination. Les vents gelés du nord se faisaient sentir, tout le monde avaient froid, même Darias avait froid mais il sourit. Une grande barbe avait poussée durant le voyage y compris ses cheveux, de longs cheveux noirs. Il était vêtu de son armure de guerre et de fourrure d'ours. Darias était celui qu'il avait toujours voulu être, un guerrier et un aventurier hors pair.

Darias était prêt. Il voulait à tout prix récupérer l'arme que son père lui avait parlée dans son enfance. Il était proche...très proche. Une fois arrivé, il vit une forteresse presque abandonnée. Une belle forteresse de l'alliance. Il entendit des bruits de bataille, il regarda au loin. Les morts-vivants étaient la. Ceux qui succombaient au froid se transformaient en morts-vivants. Darias afficha un sourire  carnassier assez effrayant. Il brandit ses haches et sauta du navire pour atterrir sur le béton, il fût rapidement encerclé par les morts mais son sourire ne s’effaça pas. Il fonça dans le tas donnant des coups de hache dans tout les sens. Il faisait penser à un barbare Berserker, même ses propres soldats en avaient peur. Une fois le dernier mort-vivant au sol, il établit sa base dans cette forteresse. La tension faisait rage dans les rangs des soldats, surtout au niveau des vétérans qui étaient jaloux de Darias et de sa montée faramineuse dans les rangs du Roi. Il décida de mener une expédition sans plus tarder pour partir à la recherche de l'arme magique de son père.


Chapitre VI : Trahison glaciale


Musique Musique et combat

Darias envoya des équipes de recherche un peu partout dans Northrend. Il décida de prendre part à cette quête emportant plusieurs soldats avec lui et partit sur le champ. Plusieurs heures passées, les tempêtes de neige faisaient de plus en plus rages, les soldats frigorifiés décidèrent de monter un feu de camp dans une caverne. Une fois le feu de camp établi, un énorme vent glacial vint des profondeurs de la grotte. Darias, curieux, décida d'aller voir. Après avoir passé plusieurs parois de glace et quelques mort-vivants, il la trouva. Un gigantesque squelette assit sur un trône à crâne, brandissant la hache runique piégée entièrement dans la glace.

Une fois que les soldats virent Darias s'approcher de la Hache, une soudaine jalousie remontait à la  surface. Les soldats étaient en fait les vétérans de guerre dont la gloire fut volée par Darias. Chacun des soldats dégainaient leur épée ainsi que leur bouclier, Darias baissa la tête puis se retourna et dit : « Alors c'est comme ça... » Les soldats chargèrent Darias, celui-ci en tua un deux… Mais ils étaient plus nombreux. Darias se fit poignardé à plusieurs reprises, impuissant face à cette trahison, il se tourna en regardant l'arme runique et tomba au sol. Mais une chose curieuse arriva. La glace autour de la hache se brisa en plusieurs morceaux qui partirent tous dans les soldats et même dans Darias, l'arme tomba à côté de lui d'un bruit strident. Après quelques minutes à agoniser, les soldats revenaient à la vie mais plus en êtres vivants. L'un d'eux commença à mordre Darias sous ses hurlements d'agonie, il réussi a brandir la hache runique. Chaque morceau de glace planté dans le corps des victimes furent immédiatement recouvert de glace, même Darias. Hache à la main, le visage meurtri de douleur, les morts-vivants dévoraient sa chair et la moitié de son visage…


Chapitre VII : Rennaissance 

L'éveil Marche sur la forteresse

Après plusieurs jours, des soldats réussirent à trouver Darias et son équipe. Les soldats furent tous choqués de la scène, certains vomissaient, jusqu'au moment où la hache se mit à briller et siffler dans la glace voir même vibrer. Les soldats restaient là à regarder la hache puis soudainement la glace commença à se fissurer et les yeux de Darias s’ouvrirent d'une lueur bleue presque fumante. Une fois la glace brisée, Darias se releva lentement en décrochant violement les morts-vivants accrochés à sa chair, d'un air morbide et toujours impassible, le visage rivé sur le sol, il passa ses doigts sur la hache et commença à dessiner des runes sur ses blessures, celles-ci brillantes d'un bleu azur pour virer au rouge sang, les runes recollèrent les morceaux de chair qu'il avait perdu.

Il commença à marcher droit devant sans voir les soldats autour de lui. Terrorisés, les soldats s'enfuirent les uns après les autres en direction de la forteresse. L'arme runique commençait à lui parler en Eredun, une langue démoniaque, vraiment peu appréciée par les êtres lumineux... Peu de temps après, le fort fût en alerte. L’approche de Darias effrayait les soldats qu'il l'avait identifié en tant que Mort-vivant de grade supérieur voir même un danger pour l'espèce humaine. Darias ramassa un vieux bouclier marchant calmement vers la forteresse, ses yeux bleus fumant encore comme si il était possédé par une entité maléfique. Les soldats commençaient à le bombarder de flèches, mais Darias brandit son bouclier bloquant les flèches arrivant sur lui. Il n'avait eu pas trop le choix que de riposter. 

La Hache maléfique contrôlait les mouvements de Darias. Il commença à lancer des sorts d'ombres et de nécromancie. Il maitrisait y compris la glace qui l'entourait pour lui servir de bouclier ou d'arme. Une fois à l'intérieur de la forteresse, il tua tout sur son passage, femme homme et enfants. Tous étaient passés sous la hache de Darias. Il avait toujours ce regard sombre même plus sombre qu'avant. Il enfila une cape et une capuche sombre, tous ceux qu'il avait tué se relevaient en non-mort au service de Darias, il prit la direction du port et du navire..


Chapitre VIII : Retour Macabre 


Musique retour Musique Trahison

Une fois sur le navire, il ordonna à ses sbires morts-vivants de faire cap sur Lordaeron... Pendant plusieurs mois de mer, il assiégea les navires marchants et autres navires de guerre de l'alliance et de la horde pour grossir son armée. Une fois de retour, son armée cachée dans le navire de guerre, les soldats du port l'accueillaient en héros en voyant l'arme runique sur son dos briller, dégageant une fumée bleuâtre, cachée sous sa capuche noire. Seulement le bas du visage fût visible, les soldats n’y virent que du feu, contents de leur champion. Un émissaire vint lui rapporter des nouvelles de sa famille, pour lui dire qu'elle s’était installée dans une maison en campagne. Une belle maison, achetée par le Roi en personne. Sa famille était de nouveau riche et noble, son père fût nommé Duc et champion de la lumière étant paladin au service du Roi, mais… Sa mère décéda lors d’un accouchement qui tournait mal. 

Aucune expression ne se lit sur son visage. Il entama une marche vers la nouvelle maison de ses parents, laissant le navire et son armée sur l'eau. Une fois rentré, il ouvra la porte de la maison sans rien dire. Son père l'accueilli le sourire au visage mais lui annonça la mauvaise nouvelle… Fier de voir qu'il était devenu grand et fort, il le prit dans ses bras, gelé comme la mort il fît un pas en arrière. En retour, Darias montra la Hache runique et acheva son père d'un coup de hache brutal dans le torse. Il vola par la même occasion son âme. Il avança vers le bébé, l'attrapa par la gorge et lui brisa la nuque sans demander son reste. Il fît demi tour pour retourner à son navire après cette attaque macabre sur sa propre famille, il reprit la mer toujours acclamé par le peuple.


Chapitre IX : La Légion


Musique

Darias repartit au Northrend avec son armée de morts-vivants, toujours possédé. Après des heures de marche dans la neige et le froid, il s'arrêta devant une vieille ruine elfe. La présence de l'arme runique activa des runes qui ouvrirent un portail sombre. Après l'activation, Darias et son armée traversèrent celui-ci, atterrissant dans un lieu sombre détruit par le temps. La terre était craquelée de lave verte, et il y avait des démons, beaucoup de démons. Mais une chose inattendue se produisit dans la marche de Darias, un Chasseur de démons Alzael un elfe de la nuit avait passé le portail après l'armée des morts de Darias. Darias essaya de le tuer mais sa conscience humaine reprit le dessus. Paniqué et choqué, il tomba à genoux impuissant et conscient de ce qu'il avait fait. Alzael le releva difficilement. Quelques instants après, un démon apparut. Ce démon qui possédait l'arme runique dit en hurlant : « Je suis le Démon Vol'Draken, dévoreur d'âmes et tu m’appartiens Darias Resting ! »

Le Chasseur de démons lança un sourire au démon, après quelques lugubre palabre en Eredun, Alzael réussi à enfermer le Démon Vol'Draken dans sa propre arme runique. Darias remercia l'Elfe avant que celui-ci fût emprisonné dans un cristal verdâtre de grande taille. Darias jura de le sortir de là un jour pour l'avoir aidé. Il sortit par le portail qu'il avait emprunté avec son armée et le referma, par la suite il libéra les morts-vivants de son emprise, eux partirent vers la grotte où Vol'Draken a été trouvé, en sommeil jusqu'au jour où le porteur reviendrait en Northrend pour mener sa légion à la guerre...


Chapitre X : Tourmente


Musique marche solitaire

Plusieurs années sont passées et Darias n'a pas cessé de penser un instant à ce qu'il avait fait. Errant sur les terres gelées de Northrend, il vit au loin que la forteresse autrefois la sienne était de nouveau en activité, par curiosité il y alla. Il tomba sur un groupe affrontant le Fléau d'aujourd'hui, mené par Arthas Menethil. Dans le groupe de vivants, il vît un paladin et d'autres personnes affronter le Fléau protégeant des enfants sans défenses, c'est à ce moment précis qu'il n'a pas réfléchit. Sautant dans la crevasse gelée au milieu des morts-vivants il abattu sa hache dans tous les sens pour sauver les vivants piégés par les morts. Une fois le combat fini, le paladin s'avança et lui dit : « Par la lumière… Qui es-tu… » Darias répondit : « Je suis Darias Resting on m'appelle aussi Deathbringer pour mes exploits... » « Et bien Darias Resting » répondit le paladin, « Je suis Vex Forthright, paladin de l'alliance » c'est la seule personne qui m'a parlé depuis des siècles d'errance. » Darias répondit : « Je ne pourrais pas racheter mon passé. » Vex tenda sa main et lui dit : « Bien que tu sois une erreur de la nature et que je devrai te purifier pour ce que tu es, je vais te laisser une chance… Tu peux toujours forger ton futur, viens avec moi. » Darias et le petit groupe de vivants commencèrent à marcher vers la forteresse, les citoyens était apeurés par Darias, même certains lui crachait dessus ou lui lançait des pommes pourries dessus. Mais Darias ne réagit pas, même s’il pouvait très bien les tuer facilement et voler leur âme. Pendant la marche, un vieil ami vint à lui parler dans son esprit. Vol'Draken était de retour, mais bien curieux de voir comment va se dérouler la suite, il laissa le contrôle à Darias, comme une sorte de pacte...